Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Published on March 20 2017

Tous ceux qui ont un tant soit peu l'habitude de se frotter aux hauts sommets des Adirondacks ont déjà entendu parler de la fameuse liste des Adirondacks 46er, qui correspond aux 46 hauts sommets de montagnes de 4000 pieds et plus (environ 1200 mètres) de ce massif montagneux de l'état de New York.

J'ai n'ai pas commencé à cocher des cases de cette liste en commençant par les plus petits sommets, et mon premier sommet gravi en période estivale fut le Mont Marcy, qui constitue la plus haute montagne des Adirondacks du haut de ces 1629 mètres. S'en suivirent les ascensions des Monts Big Slide, Saddleback et Basin, mais aussi du Mont Algonquin dans des conditions hivernales assez rudes.

Voici aujourd'hui la petite description illustrée de notre dernière ascension des Monts Porter & Cascade qui constituent pour moi les numéros 6 et 7 sur les 46 sommets au total que je me suis décidée à gravir, et qui sont souvent indiqués comme des trails idéaux pour une initiation aux hauts sommets de la région, car ils permettent l'accès à un paysage à couper le souffle en moins de 10 kilomètres aller/retour par un sentier facilement accessible et balisé.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Nous prendrons cependant la route au cours d'une journée glaciale pendant laquelle le thermomètre frise les moins 25 degrés de ressenti, et l'absence de précipitations neigeuses des semaines précédentes laisse le sentier couvert d'une épaisse couche de glace qui rendit l'ascension - et surtout la descente - assez technique et délicate.

J'en profite pour partager un conseil pour une sympathique auberge, très cosy, au coeur de Keene Valley, le Snow and Goose Bed and Breakfast. Une bonne option pour retrouver un nid chaud et douillet après une journée à galérer dans la neige.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Tel qu'indiqué sur la plupart des sites de randonnée, il faut effectivement arriver tôt pour avoir la chance de pouvoir se garer sur une des places limitées de stationnement gratuit sur le bord de la route 73.

Nous sommes en plein hiver et le mercure descend jusqu'à moins 22 degrés, il n'y a donc pas foule lorsque nous arrivons aux alentours de 9:00 am, et nous ne croiserons que quelques randonneurs au long de notre marche - contrairement à la période estivale ou il semblerait qu'une foule dense s'y précipite chaque fin de semaine.

Nous venons de passer à Mountain Equipment Coop pour compléter notre équipement et nous sommes content de tester nos nouveaux crampons microspike et  batons de marche rétractables, achetés en perspective d'une aventure européenne de haute montagne pour cet été.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Dès les premiers mètres, nous comprenons que les raquettes auraient été bien inutile dans la mesure ou le sentier est recouverte d'une mince croute de glace - qui s'épaissira avec l'altitude - mais pas plus de 2 ou 3 centimètres de neige pour l'enrober.

Nous croisons plusieurs fois des ruisseaux partiellement emprisonnés dans une glace épaisse laissant à peine l'eau sous-jacente s'écouler, et nous avançons précautionneusement pour éviter de rompre la glace ou de se retrouver par terre.

Le sentier monte tranquillement et l'essentiel de notre énergie est utilisé pour contourner les zones à l'apparence dangereusement glissante. Nous arrivons à un premier point de vue dans une zone éclaircie ou les arbres se raréfient.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

L'activité physique aide nos corps à se réchauffer, mais la barbe de Michel est en prise avec de nombreux stalactites qui lui donnent l'apparence d'un abominable homme des neiges !!!! Pour ma part, peu de poils (lol) pour protéger mon visage qui prend une teinte écrevisse sous le vent brûlant.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Nous décidons de ne pas tout de suite gravir le Mont Cascade, et à l'intersection nous continuons en direction du Mont Porter en premier. Une courte marche nous permet finalement d'atteindre ce premier sommet - 38e sur la liste des 46er - duquel nous profitons déjà d'une vue magnifique du haut de ses 1237 mètres. Le soleil est haut dans le ciel et aucun nuage vient troubler ses forts rayons qui réchauffent tant bien que mal nos faces un peu glacées.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Après un bref répit, nous revenons sur nos pas pour prendre l'intersection vers le fameux sommet du Mont Cascade. L'aller-retour vers le Mont Porter ne comporte que deux petits kilomètres, et nous sommes très vite au sommet de Cascade, 1249 mètres d'altitude et 36e sur la liste des 46er. Comme la plupart des sommets des Adirondacks, celui-ci est dégarni et présente de larges portions rocheuses ce jour-ci peu recouvertes de neige, et le vent est très violent et écourtera significativement notre envie de profiter de la vue panoramique magique qui s'offre à nous. Si je m'y connaissais mieux je pourrais même vous nommer tous les sommets que l'on peut apercevoir. Nos mains sont paralysées par le froid et nos faces sont figées, malgré le fort soleil qui sauve certainement quelques degrés.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Motivés par le processus de cryogénisation involontaire qui semble s'amorcer, nous descendons promptement du sommet pour se retrouver dans une zone forestière boisée qui nous protège un peu de la terrible bise hivernale. Malheureusement, la descente sur le sentier glacé ne s'annonce pas sans embuches, et quelques pas sur des sections recouvertes de gel seront malheureux - comme peuvent en témoigner les deux énormes bleus sur mes cuisses. Nous avançons à tatôns, testant de la pointe de nos crampons chaque zone suspicieuse un peu trop brillante, se méfiant de l'apparence enneigée de certaines roches qui se retrouvent être de vraies patinoires improvisées. Nous bénissons nos crampons et nos batôns, mais je me retrouve parfois quand même obligée de choisir l'option tobogan (ou bobsleig selon le contexte) tant qu'à se retrouver sur mon postérieur, autant le faire avec contrôle !

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Il nous faudra donc prendre presque plus de temps pour descendre que pour monter les sommets ! Et quelle ne fut pas notre satisfaction de regagner la ''terre ferme'' et de pouvoir finalement mettre un pied devant l'autre pour avancer.

Inutile de préciser qu'après ces 5 heures de plein air avec des températures négatives et du vent glacé, nous sommes totalement cuits et amorphes et nous sombrerons rapidement dans un lourd sommeil bien mérité après s'etre régalé à un restaurant de Lake Placid : Liquids and Solids at the Handlebar - que je vous recommande chaudement pour la qualité, la fraicheur et la finesse de ses plats (ce qui n'est pas du luxe dans cet ancien centre olympique un peu artificiel, ou la junk food fait sa loi).

Le lendemain matin, nos jambes crispées par l'expérience glacée on besoin de se détendre, nous décidons donc de partir pour une petite balade de récupération, avec le petit sommet du Mont Jo, une boucle de 2 heures et demi avec une jolie vue en récompense. Le sentier, qui part proche de l'Adirondack Loj, est assez similaire à celui du jour précédent, alternant verglas et glace croustillante, bordé de cascades prises dans le gel.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Le soleil est toujours présent mais heureusement il fait une bonne dizaine de degrés supplémentaires, et nous pourrons même profiter un peu des rayons UV au sommet ou le vent est assez faible et nous permettra de profiter pleinement du paysage. La marche se termine au bord de Heart Lake, tout de blanc vêtu, réverbérant de plus belle sous le haut soleil polaire.

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains
Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Plus de 39 sommets pour faire partie des 46er !

Ascension glacée dans les Adirondacks : Porter & Cascade Mountains

Written by KLR

Published on #Trip US, #Hiking

Repost 0
Comment on this post